Eurl Ageol
560, Route du Bicentenaire 07290  Ardoix
7, Allée du Ponant 26120  Montélier
N°TVA :

Bénéficiez d’un système d’assainissement moderne et performant

BÉNÉFICIEZ D’UN SYSTÈME D’ASSAINISSEMENT MODERNE ET PERFORMANTAgeol est spécialisé dans l’installation de systèmes d’assainissement en Rhône-Alpes. Afin qu’ils soient adaptés à vos propriétés et conformes aux réglementations en vigueur, votre bureau d’études suit le cahier des charges du DTU 64.1 d’août 2013. Il s’appuie également sur une méthodologie précise pour réaliser vos études de sols.

Le respect de la réglementation en vigueur

(texte inspiré du DTU 64.1 d’août 2013)

Nos études de sol à la parcelle sont réalisées suivant le cahier des charges du dernier DTU (DTU 64.1 d’août 2013), comprenant au minimum 3 sondages à la tarière mécanique et 3 tests d’infiltration par parcelle. Notre matériel, léger et puissant, nous permet la réalisation de sondages profonds (2,5m), sans faire appel à une tractopelle, ce qui permet d’une part de limiter les coûts et les dégâts sur la parcelle, et d’autre part d’assurer une excellente lecture du sol.

Notre expérience de l’assainissement autonome nous permet de guider de façon objective le propriétaire vers le meilleur système d’assainissement, en tenant compte des contraintes de sa propriété et de ses souhaits.

Dans notre activité, le respect de la réglementation est évidemment essentiel. Cependant, dans le cas des réhabilitations, ce cadre réglementaire est parfois impossible à mettre en œuvre. Nous proposons alors la solution technique la mieux adaptée, au plus près de la réglementation.

Notre expérience du Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) nous permet d’avoir une approche pédagogique de l’assainissement avec nos clients et de leur proposer une ou plusieurs solutions, en fonction des contraintes du site. Les notions de coût de l’installation et des coûts d’entretien sont abordées sur le terrain, afin d’aider le client à choisir le meilleur système d’assainissement.

Les principales étapes de l’étude

Analyse du projet

Pour mener à bien l’étude, nous procédons à :

  • la localisation du projet, grâce à un plan de situation et à un extrait cadastral
  • la description du projet, à partir d’un plan de masse et de plans de l'habitation
  • l’examen de la surface disponible pour la filière, afin de déterminer l’implantation souhaitée sur la parcelle
  • l’examen du nombre de pièces principales, pour connaître la capacité d'accueil, le volume d'eaux usées domestiques, etc.

Appropriation des textes réglementaires

Pour mener à bien nos études de sols, nous nous appuyons sur les textes réglementaires en vigueur :

  • le Règlement National d'Urbanisme (POS, PLU, Carte Communale, RNU)
  • les périmètres de protection des ressources en eau
  • le Plan de Prévention des Risques (informatif ou opposable)
  • le Schéma Directeur d'Assainissement
  • la documentation sur le zonage d'assainissement
  • les textes concernant la présence de sources, de forages et de puits privés
  • les règlements de services locaux

Appropriation d'éléments factuels

Avant de commencer l’étude, il est impératif de bien connaître les éléments suivants :

  • la géomorphologie du secteur concerné
  • la topologie/topographie générale au-delà de la parcelle au projet
  • la géologie
  • l’hydrogéologie et l’hydraulique de surface
  • le type de densité de l'habitat
  • l’historique du terrain

En outre, Ageol participe à l'élaboration du plan de masse du projet.

Géologie, pédologie et hydrogéologie

Nous procédons ensuite à la reconnaissance géologique par fosse et/ou sondage, pour connaître :

  • la nature et la profondeur du substratum
  • l’hydromorphie, avec l’identification des écoulements de surface au droit d'un horizon imperméable
  • la profondeur et la fluctuation saisonnière éventuelle de la nappe

Végétation

L’identification de la végétation aux abords immédiats du site d'implantation du dispositif permet d'apprécier la capacité de drainage du sol.

Approche pédologique

L'aptitude d'un sol est déterminée par ses caractéristiques physiques intrinsèques ainsi que par les processus de pédogenèse et les facteurs environnementaux qui ont conduit à sa formation et qui participent à son évolution. La compréhension des mécanismes du sol et de son comportement à long terme, vis-à-vis de l'eau en particulier, nécessite la prise en compte des paramètres suivants :

  • la granulométrie, avec l’étude de la répartition des éléments grossiers, sableux, limoneux et argileux de l'échantillon de sol. La taille des éléments conditionne leur propriété
  • la texture, avec l’examen du pourcentage relatif des 3 classes granulométriques principales, à savoir le sable (S), l’argile (A) et le limon (L), couramment classées dans un diagramme triangulaire (triangle des textures)
  • la structure, en examinant l’organisation des particules entre elles. Elle dépend de la présence ou de l'absence d'agrégats, de la dimension et de la forme de ces agrégats, de leur mode d'agencement et des agents de formation de la structure (origine biologique ou processus physique)
  • la stabilité structurale : la structure peut être rapidement et fortement modifiée, ce qui entraîne une modification des propriétés physiques du sol sous l'influence de facteurs physico-chimiques internes ou de mécaniques externes (eau, forces mécaniques)

Approche hydraulique

Cette approche concerne les mesures de la perméabilité.
Le rapport d'essais précise la méthode utilisée, pour déterminer la valeur de K retenue, qui traduit la plus ou moins grande capacité d'infiltration des eaux par le sol ainsi que la localisation et la profondeur des essais. Le nombre de points de mesure dépend de l'homogénéité présumée du terrain. Sauf conditions particulières, il n'est pas souhaitable de descendre en dessous de trois essais de perméabilité pour l'assainissement d'une maison d'habitation individuelle. Il existe plusieurs méthodes de détermination de la perméabilité du sol : Porchet, Guelph, Muntz, Géolep, etc. Nous avons choisi la méthode Porchet, car c’est la méthode utilisée dans le DTU.

Appréciation de la topographie de la parcelle

Le mode d'écoulement des eaux usées est conditionné par la topographie de la parcelle. Étudier cette topographie permet de définir clairement l'ensemble des composantes du dispositif.

Habitabilité de la construction

Pour permettre la construction, il faut connaître la charge polluante et les flux hydrauliques.

Le plan de masse

Il met en évidence l'implantation cotée des éléments suivants : les contraintes topographiques, les sondages pédologiques, les tests de perméabilité, la filière projetée (prétraitement, traitement, infiltration complémentaire si besoin, exutoire éventuel dans le milieu hydraulique superficiel, fossé).

Le profil hydraulique du dispositif

Réalisé sous la forme de plan, de coupe ou de tableau, il définit l'altimétrie des divers fils d'eau depuis la sortie du bâtiment, en référence au terrain naturel et au terrain projeté. Sont étudiés :

  • la boîte de sortie de l'habitation
  • l’entrée et la sortie des divers équipements de prétraitement et de traitement primaire : préfiltre, fosse septique
  • l’entrée et la sortie des divers équipements intermédiaires : chasse, poste de relevage ou refoulement
  • les boîtes intermédiaires
  • l’entrée du traitement secondaire, le répartiteur, les pentes des canalisations de distribution et le bouclage

Charges roulantes ou statiques

L'ensemble des surfaces destinées au prétraitement, au traitement, à l'épuration et à l'infiltration ne seront pas soumises à l'exercice de charges roulantes ou statiques. Dans le cas où les équipements de prétraitement ou de traitement primaire sont sollicités par de telles charges, une dalle de répartition, adaptée à l'effort appliqué, peut être mise en œuvre.

La pente

Au-delà d'une pente de 10 %, il convient de prendre en compte le risque de résurgence aval des effluents ainsi que celui de glissement de terrain.

Entretien et maintenance

Sont à prendre en compte la fréquence de vidange, l'inspection et le nettoyage.

Rapport d’études

Le rapport d’études est rédigé clairement, et lisible par tous les publics, sans surcharge réglementaire ou technique inutile. Il est envoyé au client en 3 exemplaires imprimés en couleur, quelques jours après la visite de terrain. L’envoi par email est également proposé.

Le bureau d’études est couvert par une garantie décennale et responsabilité civile chez AXA. Une attestation est fournie avec chaque rapport.


Contactez votre bureau d’études pour obtenir des renseignements complémentaires sur les systèmes d’assainissement. Basés à Ardoix et à Montélier, en région Rhône-Alpes, nous sommes idéalement situés près des villes de Saint-Étienne, Lyon et Valence. Découvrez nos interventions en images sur la galerie photo et consultez les dernières actualités d’Ageol.

Top